lundi 13 juillet 2015

Les gens heureux lisent et boivent du café - Agnès MARTIN-LUGAND


- Les gens heureux lisent et boivent du café - Agnès MARTIN-LUGAND - (Michel Lafon)


« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »
Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.





  C'est la première fois que je choisis un livre à cause de son titre. Alors que la publicité pour la suite n'arrêtait pas de passer à la radio, j'ai été intriguée et amusée par le titre de ce premier tome "Les gens heureux lisent et boivent du café". Je me suis dit : mais c'est moi, il faut que je découvre ce livre.

  Emprunté à la bibliothèque, c'est en lisant les premiers mots que je me suis rendu compte que je ne m'étais absolument pas renseignée sur l'histoire...

   Je ne connaissais absolument pas l'auteur. J'ai apprécié la simplicité de l'écriture et l'authenticité des personnages
  Le pitch de départ semblait plutôt prometteur et je me suis plongée dans cette histoire tout à fait confiante. 
  Diane, l'héroïne, est attachante de part son histoire, on ne peut qu'éprouver de l'empathie pour elle et j'attendais beaucoup de son extravagant ami.

   Partie de là, j'étais d'autant plus enthousiaste en découvrant que Diane souhaite s'exiler en Irlande, un pays qui m'est cher. Elle m'a énormément fait rire quand elle se retrouve sans électricité dans son cottage et ne pense même pas à jeter un oeil au disjoncteur. Je me suis sentie très proche d'elle quand elle s'éclate sur Florence & The Machine.

  Mais (vous deviez vous douter qu'il y en avait un !), le soufflet est retombé très vite quand je me suis rendue compte que je n'aurai pas du tout ce que j'attendais dans cette histoire.
  Vu l'histoire de Diane, je m'attendais à une véritable renaissance, portée par son ami Félix. Je voyais quelque chose de très positif, une bouffée d'air frais.
  Rien de tout ça n'est arrivé. Je me suis retrouvée malgré moi dans un roman qui doit plaire à beaucoup de femmes (sans vouloir vous offenser) mais absolument pas à moi. Une petite amourette compliquée, prévisible, trop proche de la vraie vie pour moi finalement. Trop simple.

  Je ne peux pas vraiment critiquer car le souci est plus que je me suis retrouvée dans un roman qui n'est pas un genre que j'apprécie. De la 'chick-lit' comme on disait il y a quelques années.
  Je ne peux que m'en prendre à moi-même puisque je ne me suis fiée qu'au titre pour choisir ce livre.
  Mais c'est amusant parce que c'est le genre de livre qui pourrait me donner envie d'écrire en refaisant toute son histoire comme ce que j'attendais.
 
 
Conclusion :  J'ai choisi "Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand pour son titre, j'attendais beaucoup du pitch de départ et j'ai été déçue de découvrir un roman de 'chick-lit' simpliste.



Et vous ? L'avez-vous lu ? Auriez-vous eu envie de le lire ? 
L'heure est au partage (^-^)





10 commentaires:

  1. Moi, j'ai lu ce livre et j'ai adoré. Comme toi, je l'avais choisi pour son titre qui m'avait intriguée. D'ailleurs, j'ai dévoré la suite récemment. Je comprends ta déception, mais au final, qu'est ce qui pouvait l'aider à part un autre homme ? Une thérapie sur le long terme ? Des amis qui la poussent comme c'est le cas de Félix ? Oui c'est vrai, ça aurait été possible. Le livre aurait-il eu autant de succès ? Je ne sais pas. En tout cas, je serai curieuse de connaître la suite que tu aurais imaginée. Pour cette raison, je t'encourage à passer de l'autre côté du miroir et à réécrire cette histoire même si tu ne pourras sans doute jamais la publier (ce serait du plagiat). La véritable question est : Comment renaître après un tel drame si ce n'est en vibrant à nouveau ? Oui c'est vrai, c'est bateau et c'est encore une romance. Toutefois, j'ai vibré avec elle et j'ai crisé à la fin face à son choix. Mais elle avait besoin de se reconstruire afin de poser les bases d'une vraie relation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton commentaire Debora et merci de ton encouragement, tu vois, j'aurais imaginé Félix plus important, il l'aurait mener à droite à gauche dans des voyages ou que sais-je avec quelque chose de plus philosophique derrière. Diane aurait vu ses pensées plus développées, bref quelque chose de plus profond. De plus joyeux surtout :)

      Supprimer
  2. Un livre avec un titre qui évoque la joie, mais dont le contenu semble très triste. Un personnage brisé par la vie mais qui ne se reconstruit pas... Je doute que ce roman soit pour moi qui ai du mal à accepter le côté fataliste des choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est une question de fatalité mais je ne te le conseillerais pas, en effet. A noter que la suite s'appelle "La vie est facile, ne t'inquiète pas", j'imagine que malgré son titre, il n'est pas plus joyeux... Dommage. Merci de ton commentaire Corsinange (^-^)

      Supprimer
  3. Un roman de chick lit simpliste? C'est sûr que je ne m'y attendrais pas en voyant le titre et la couverture! Mais depuis le temps que j'en entends parler, je tenterais bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol à tes risques et périls mais il peut te plaire, il plait à beaucoup de lectrices (^-^) Merci de ton commentaire Latetedansleslivres.

      Supprimer
  4. Outch... Je ne pense pas que ce soit le genre de romance que j'apprécie également :/

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre ton article avec plaisir ! C'est vraiment un bilan en demi-teinte car l'idée est vraiment excellente mais le rendu n'est malheureusement pas celui attendu. Dommage... Merci d'être passée sur mon blog ;-).
    A très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, merci à toi d'être passée aussi (^-^) ça fait vraiment plaisir de trouver quelqu'un qui a ressenti le livre de la même manière

      Supprimer

Merci d'avoir pris le temps de lire et de commenter ma chronique.
Au plaisir de vous revoir par ici (^-^)